Programme de l’université d’automne 2015 de la LDH : "Penser l’antiracisme. Pour une contre-offensive" / 28 et 29 novembre à Paris

mardi 13 octobre 2015
par  ldh caen
popularité : 13%

Le racisme – sous ses formes multiples – s’épanouit au cœur du débat politique et l’actualité voit se multiplier les actes, propos et incidents sérieux, voire dramatiques, qui témoignent d’un renouveau agressif.

Le juif, l’arabe, le Rom, l’étranger, le musulman en sont les cibles privilégiées, comme le SDF, le migrant et le réfugié : plus mal va le monde, plus grandes sont les peurs et plus nombreux sont les boucs émissaires.

Cette dynamique dangereuse balaye toute l’Europe, au-delà des frontières de l’Union. Elle s’impose comme enjeu central et objet de concurrence entre les extrêmes droites et les partis de la droite traditionnelle. Elle constitue à ce titre un défi pour la pensée humaniste, le progrès social et les droits de l’Homme.

Comment aujourd’hui (re)penser une contre-offensive, refonder une efficacité militante, fédérer des forces diversifiées, voire éclatées, de l’antiracisme ?

Samedi 28 novembre – Matin

9h – Ouverture
Jean-Pierre Dubois, président d’honneur de la LDH

9h30-12h30 – Approches et définitions

Le racisme n’est pas un phénomène stable ni homogène. Il convient d’aborder la diversité de ses dimensions historiques, juridiques, anthropologiques et bien évidemment politiques, dans ses relations avec les pratiques sociales qui l’expriment et/ou l’accompagnent – les discriminations – et les positions idéologiques qu’il favorise.

L’apport des sciences sociales

Approche historique du racisme – Nicole Savy, coresponsable du groupe de travail LDH « Femmes, genre, égalité »
Approche juridique : les mots et le droit – Danièle Lochak, professeure émérite de droit public de l’université Paris Ouest - Nanterre
Approche anthropologique – Jean-Loup Amselle, directeur d’études à l’EHESS
Approche matérialiste (en attente)

Les mécanismes du racisme

La construction de l’autre, la déshumanisation – Alain Chouraqui, président de la Fondation du camp des Milles – mémoire et éducation
Racisme et fait religieux – Nacira Guénif-Souilamas, sociologue et anthropologue française, professeur des universités à l’université Paris-VIII
Racisme et discrimination – Michel Miné, coresponsable du groupe de travail LDH « Discriminations, racisme, antisémitisme »

Samedi 28 novembre – Après-midi

14h-18h – Représentations du racisme et communication

La compréhension du contenu et des formes actuelles du racisme passe par des réflexions autour des visages et des masques du racisme, autour des assignations à résidence et des représentations convenues. Entre clichés et contre-feux, entre banalisation et dérision, comment assurer à la fois la liberté de création, du rire et de la dérision sans alimenter haine et mépris dans une société où les « identités » se conjuguent de plus en plus à l’infini pluriel ?

Racisme et médias

Représentation des groupes humains dans les médias – Florence Aubenas, journaliste
Rires et racisme – Nelly Quemener, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à la Sorbonne-Nouvelle Paris-III
Création, racisme et liberté d’expression – Agnès Tricoire, déléguée de l’Observatoire de la liberté de création

Table ronde. Racisme, singulier ou pluriel ?

· Myriam Cottias, présidente du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage

· Joël Roman, philosophe, président de la commission Islam et laïcité

· Serge Romana, président du Comité marche du 23 mai 1998

· Patrick Simon, directeur de recherche à l’Institut national d’études démographies (Ined)

Le rôle des institutions

La norme internationale (le blasphème) – Emmanuel Decaux, professeur de droit public à l’Université Panthéon-Assas Paris II
La parole de l’Etat – Jean-Michel Belorgey, ancien président de l‘intergroupe parlementaire de la LDH
Les vingt dernières années – Fabrice Dhume, chercheur à l’Iscra, enseignant-chercheur à l’université Paris Diderot

Dimanche 29 novembre – Matin

9h-12h30 – Diversité du mouvement antiraciste

Le mouvement antiraciste est aux prises avec son bilan, ses visions et ses divisions. Comment dépasser celles-là pour améliorer celui-ci ; assumer les clivages sans pour autant les subir comme autant de freins ? Sans dissimuler la diversité des points de vue et les contradictions, les associations engagées dans la lutte antiraciste interviennent dans le débat.

L’état du mouvement antiraciste

Analyse critique – Eric Fassin, sociologue
Laïcité – Pierre Dharéville, responsable « République, démocratie et institutions » du PCF
Question sociale, discrimination territoriale, emploi (en attente)
Impact de la situation internationale (en attente)

Table ronde. La situation en France

Les représentants des associations invitées :

· Alain Jakubowicz, président de la Licra

· Pierre Mairat, coprésident du Mrap

· Dominique Sopo, président de SOS Racisme

· Sacha Reingewirtz, président de l’UEJF

· Louis-Georges Tin, président du Cran

· Samy Debah, président du CCIF

· Pierre Tartakowsky, président d’honneur de la LDH

Animation : Claude Askolovitch, journaliste

Dimanche 29 novembre – Après-midi

14h-17h – Penser l’antiracisme pour une contre-offensive stratégique

L’antiracisme n’est le monopole d’aucune force sociale. Comment articuler le travail et l’implication des acteurs de l’éducation populaire, de la défense des droits, des organisations syndicales, au niveau national et au niveau européen, de plus en plus décisif ?

L’universalisme est-il une réponse ?

Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH

Table ronde. Construire une réponse sociale

· Dominique Guibert, président de l’AEDH

· Nicolas Sadoul, vice-président de la Ligue de l’enseignement

Conclusions

Françoise Dumont, présidente de la LDH

Tarifs d’inscription à l’université d’automne des 29 et 30 novembre 2014
Chèque à renvoyer à l’ordre de la LDH

Inscription pour les deux jours

- samedi 29 novembre et dimanche 30 novembre 2014

Île-de-France : 29 € / Province : 22 €
Étudiants, chômeurs et moins de 25 ans : 15 €

Inscription pour une journée

- samedi 29 novembre 2014

- dimanche 30 novembre 2014

Île-de-France : 15 € / Province : 11 €
Etudiants, chômeurs et moins de 25 ans : 7 €

Programme et bulletin d’inscription en PJ.

PDF - 238.3 ko